Partenariat ANR-GMF

UnknownL’ANR et la GMF viennent de signer une convention de partenariat permettant aux adhérents de l’ANR de bénéficier auprès de la GMF de réductions de tarifs en matière d’assurances.

Depuis le 3 décembre 2019, tout adhérent de l’ANR, retraité de La Poste ou d’Orange, ou son conjoint, concubin ou partenaire pacsé, qui n’est pas encore sociétaire de la GMF peut bénéficier de cette convention.

Les avantages:

Une réduction de 20% sur le 1er contrat souscrit par lequel l’adhérent de l’ANR devient nouvel assuré GMF. Ce 1er contrat devant être l’un des suivants :

  • Un contrat AUTO PASS (4 Roues)
  • Un contrat MOTOLIS (2 Roues)
  • Un contrat DOMO PASS (Habitation)
  • Un contrat ACCIDENTS ET FAMILLE (Individuelle Accident Corporelle)

Une réduction de 50 € lors de la première échéance annuelle de ce 1er contrat.

A noter qu’en période de promotions spéciales grand public proposées par GMF, c’est la promotion la plus avantageuse qui sera appliquée aux adhérents de l’ANR

L’adhérent intéressé peut :

  • Soit appeler la GMF via une ligne téléphonique dédiée : le 09 69 37 26 16 (numéro non surtaxé). Il lui sera demandé son numéro d’adhérent à l’ANR. Il bénéficiera : d’un accueil personnalisé, de réponses adaptées et de propositions commerciales complétées des offres réservées aux adhérents de l’ANR.
  •  Soit se rendre dans une agence de la GMF, porteur de sa carte d’adhérent. Il bénéficiera des mêmes prestations qu’au téléphone.

Découverte de la sophrologie

sophro

Sylvie TabarySYLVIE TABARY  sophrologue, a proposé une découverte de la sophrologie le jeudi 10 octobre à14h30 dans les locaux de l'ANR80.

Cette séance entre théorie et pratique, a aidé à comprendre ce qu’est la sophrologie, le déroulement de la séance et évidemment a fait vivre un moment de relaxation.
Aucune contrainte dans cette discipline : la sophrologie se pratique assis, avec ses vêtements de tous les jours et est guidée par la voix.
Depuis, 3 séances ont eu lieu le jeudi tous les quinze jours au bureau de l’ANR80 de 14h30 à 15h30.
A l’issue de la séance du jeudi 7 novembre, il a été convenu avec les participantes de l’ANR que ces séances auront lieu au cabinet de Madame TABARY à Glisy les jeudi matin de 10h30 à 11h30. Cependant le créneau de 14h30 à 15h30 reste ouvert à nos adhérents.
Si vous êtes intéressé(e) prenez contact avec Madame TABARY directement au 06 18 94 48 40 ou par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

tre de Sophrologue Certifié RNCP par l’Académie de Sophrologie du Dr Patrick-André CHÉNÉ. www.academie-sophrologie.fr
Avec spécialisations Enfant et Entreprise
Cancérologie par bienrelax.com
Formée au diagnostic des Risques Professionnels par l'INRS

Les principaux domaines d’intervention de Madame TABARY:

  • Prévention du stress et gestion des émotions.
  • Amélioration des troubles du sommeil et du comportement alimentaire
  • Accompagnement de la santé globale : maladie chronique, difficultés psychologiques, interventions chirurgicales.

Tenue des permanences au bureau de L'ANR

Compte tenu des nouvelles consignes actuelles nationales, les permanences des mardis et mercredis reprendront le mardi 9 juin dans le respect des gestes barrières et des règles de distanciation sociale 

Le courrier est dorénavent relevé régulièrement à notre Boîte Postale.

Nous consultons à distance vos messages sur notre répondeur ainsi que notre messagerie : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

En cas de nécessité, un n° de secours est à votre disposition : 06 81 80 10 20 - Guy BOUTHORS Président de l'ANR80.

N'hésitez pas à nous appeler si vous avez des soucis de santé. La solidarité est au coeur de l'ANR80.

Prenez soin de vous et de vos proches.

Carte du combattant pour les soldats français déployés en Algérie après 1962

Capture dcran 2019 03 02 190105Les associations du monde combattant demandaient une telle mesure depuis longtemps et des propositions de loi furent régulièrement déposées pour leur donner satisfaction. Il aurait donc fallu attendre le 27 mai pour qu’elles aient gain de cause.

En effet, via un communiqué, Geneviève Darrieussecq, la secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées, a annoncé que les soldats français déployés en Algérie entre le 3 juillet 1962 et le 1er juillet 1964, c’est à dire après les accords d’Evian, pourront finalement bénéficier de carte du combattant et des avantages afférents.

Jusqu’à présent, il était considéré que l’état de guerre était terminé au 2 juillet 1962. D’où la raison pour laquelle les soldats français présents en Algérie après cette date ne pouvaient pas bénéficier de la carte du combattant, même si les violences se poursuivirent après la proclamation de l’indépendance algérienne.

Dans un récent rapport, le député Gilles Lurton a estimé, sur la base des informations du site « Mémoire des Hommes », que plus de 500 soldats français furent tués dans les années qui suivirent. « Les effectifs étaient encore de 131 000 en janvier 1963 et de 50 000 en janvier 1964, avant de disparaître définitivement en juillet 1964 », a-t-il par ailleurs précisé.
« Plusieurs dizaines de milliers de jeunes Français de l’époque furent en effet déployés dans ce pays entre les mois de juillet 1962 et de juillet 1964 à la suite des accords d’Evian. Ils n’ont jamais pu bénéficier de la carte du combattant et des avantages qui s’y attachent, comme peuvent la recevoir aujourd’hui ceux qui sont déployés hors du territoire national dès lors que la France agit dans le cadre de ses obligations internationales », a rappelé Mme Darrieussecq dans son communiqué.

« Demandée depuis des années par les associations du monde combattant et jamais accordée par les gouvernements précédents, elle traduit la reconnaissance du gouvernement pour les anciens combattants présents en Algérie », a ajouté la secrétaire d’État, qui justifie cette mesure en rappelant la promesse faite par le président Macron de « réparer » cette « injustice ».

Cette mesure sera présentée dans le cadre du projet de loi de finances initiale pour 2019. Elle « s’inscrit dans la recherche d’équité [...] et fait suite à la décision qui a mis fin à l’inégalité dans le calcul des pensions selon qu’elles avaient été attribuées avant ou après 1962. Décision prise par le gouvernement dans la loi de finances 2018 et qui correspondait également à un engagement du Président de la République », souligne le communiqué de Mme Darrieussecq.

Pour rappel, la carte du combattant permet de bénéficier de la retraite du combattant (à partir de l’âge de 65 ans) et de constituer une rente mutualiste majorée par l’État tout en donnant le droit de porter la Croix du combattant.

Il faut savoir que cette mesure n'est pas négligeable: attribution d'une demi-part supplémentaire, si vous avez plus de 74 ans au 31 décembre de l'année d'imposition, de quotient familial pour le calcul de l'impôt sur le revenu et versement de la retraite du combattant en témoignage de la reconnaissance nationale.

Accéder au formulaire de demande de carte, cliquer sur le lien ci-dessous:

Demande de carte du combattant